FAF : Charaf-Eddine Amara sur la voie royale pour succéder à Zetchi

C’est ce vendredi 9 avril à 23h59 que la période de dépôt de candidatures pour la présidence de la FAF prendra fin et pour l’heure, aucun dossier n’a encore été déposé.

Selon nos informations, certains potentiels candidats à l’image de Walid Sadi, Mohamed El Morri, Mahfoud Kerbadj ou Anthar Yahia ont décidé de faire machine arrière et ne pas se présenter finalement à ce poste. Amar Bahloul qui avait déclaré pourtant ouvertement mardi dernier qu’il se portait officiellement candidat a finalement décidé lui aussi de ne pas prendre part à ces élections car n’ayant pas suffisamment de soutien.

Et le nom qui circule fortement depuis quelques jours pour succéder à Kheireddine Zetchi n’est autre que l’actuel PDG du Groupe MADAR, propriétaire du CR Belouizdad, en l’occurrence, Charaf-Eddine Amara.
Toujours selon nos informations, Amara ferait l’unanimité au sein des pouvoirs publics et aurait donc déjà assuré sa victoire d’autant plus qu’il se dirigerait pour être l’unique candidat au final.
Le boss du Chabab qui avait manifesté quelques hésitations quant à son envie de briguer un mandat à la tête de l’instance fédérale a été finalement encouragé par quelques figures sportives assez influentes qui lui ont assuré la victoire.

Pourtant, sur le plan réglementaire, Amara n’est pas éligible pour se présenter à ces élections de la FAF, puisque le règlement exige que tout candidat doit avoir exercé au moins cinq années de suite en tant que dirigeant au sein d’une association sportive, ce qui n’est pas le cas de Amara, qui est à la tête du CRB que depuis deux ans et demi.

Rappelons que l’assemblée générale élective de la FAF est prévue le jeudi 15 avril.

R. A.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer