Emmanuel Macron annonce la fin de la présence militaire française au Niger.

Fin de la présence militaire française au Niger.

Le président français Emmanuel Macron a en effet annoncé ce dimanche soir, que les soldats français quitteront le sol nigérien d’ici la fin de l’année, «de manière organisée».

L’ambassadeur de France va également être rappelé à Paris après le coup d’État, «dans les prochaines heures».

« Les 1500 militaires français partiraient dans les semaines et les mois qui viennent et le retrait serait totalement achevé d’ici la fin de l’année», a expliqué le président français qui était invité de TF1 et France 2 pour une grande interview.

Le président français Emmanuel Macron perd ainsi son bras de fer de deux mois avec la junte nigérienne.

«La France a décidé de ramener son ambassadeur», que Paris refusait jusqu’ici de rappeler, et «nous mettons fin à notre coopération militaire avec le Niger», a encore affirmé Emmanuel Macron.

La présence de la France au Niger était toutefois justifiée jusqu’ici, selon Emmanuel Macron «parce qu’à la demande des pays et de la région, nous avons été lutter contre le terrorisme».

Le président français avait déclaré mi-septembre que l’ambassadeur de France au Niger était pris en «otage» par les militaires au pouvoir et ne se nourrissait plus que de «rations militaires».

Les putschistes, qui ont renversé le président Mohamed Bazoum et pris le pouvoir le 26 juillet, avaient ordonné fin août l’expulsion de l’ambassadeur de France, après le refus de Paris de se conformer à un ultimatum exigeant son départ.

La France s’est d’abord opposée plusieurs semaines à ce départ, arguant que ce gouvernement n’avait aucune autorité pour fonder une telle requête.

R.I

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer