Disposition opérationnelle des corps de l’ANP: Exercice nocturne à Tindouf…

Chanegriha supervise l’exécution d’un exercice tactique nocturne à Tindouf

ALGER – Le Général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a supervisé, lundi soir, l’exécution d’un exercice tactique nocturne avec munitions réelles intitulé « Somoud 2022 » à la 3ème Région militaire, avec la participation d’unités relevant de différentes Forces et Armes, indique mardi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« Dans le cadre de sa visite à la 3ème Région militaire (RM), Monsieur le Général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha, chef d’Etat-major de l’ANP a supervisé, hier soir, l’exécution d’un exercice tactique nocturne avec munitions réelles intitulé +Somoud 2022+, exécuté par des unités du Secteur opérationnel Sud de Tindouf avec la participation d’unités relevant de différentes Forces et Armes », précise la même source.

« Tout d’abord, le Général de Corps d’Armée a suivi un exposé présenté par le Commandant du Secteur opérationnel Sud de Tindouf portant sur l’idée générale et les étapes de l’exercice qui s’est déroulé en deux étapes », indique le communiqué du MDN, expliquant que « la première, théorique, à laquelle ont pris part les états-majors des commandements régionaux et les unités participantes, et la deuxième, dynamique, durant laquelle les unités participantes ont été engagées ».

Au niveau du champ de tir et de manœuvres du Secteur, le Général de Corps d’Armée « a suivi de près le déroulement de l’exercice exécuté, de nuit, dans des conditions proches du réel afin d’atteindre ses objectifs, notamment en ce qui concerne l’entrainement des commandements et états-majors à la préparation et l’organisation des actions de combat nocturnes, consolider l’expérience des commandements en termes de maitrise des unités, à travers la concrétisation de la cohésion, l’homogénéité et la coordination entre les unités et les unités secondaires, et permettre aux équipages d’acquérir davantage de compétences dans la maitrise des systèmes d’armes », explique le communiqué, précisant que l’exercice « vise également à mettre à l’épreuve la disponibilité opérationnelle et la capacité d’exécution et de conduite des actions de combat nocturnes et à évaluer la capacité d’exécution des missions assignées en toutes circonstances ».

Selon la même source, « l’exercice, qui a permis de mettre en évidence les capacités des unités engagées à exécuter avec habileté les missions conférées, constitue un autre succès qui traduit l’excellente maitrise, par les équipages, des différentes armes et équipements modernes, et confirme le niveau de développement et de disposition opérationnelle atteints par les différentes composantes du corps de bataille de l’ANP ».

A l’issue de l’exercice, et après l’inspection des unités participantes, le Général de Corps d’Armée a félicité les personnels présents pour « les efforts considérables consentis durant l’année de préparation au combat et tout au long des préparatifs de cet exercice » et leur a également « réitéré l’attention qu’il porte personnellement à prendre part à ce genre d’exercices qui permettent d’apprécier, objectivement, le degré d’exécution des diverses phases des programmes de préparation au combat et d’évaluer l’application, sur le terrain, des étapes successives programmées ».

Enfin, le Général de Corps d’Armée a exhorté l’ensemble des personnels à « persévérer dans la même voie, avec la même détermination », a conclu le communiqué du MDN.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer