Crise au Niger : la CEDEAO annonce qu’elle a déjà fixé le jour de l’intervention militaire

Selon le délégué aux affaires politiques et sécuritaires de la CEDEAO qui déclare «nous avons fixé la date de l’intervention militaire au Niger. Mais nous ne la dévoilerons pas…» la situation au Niger prend une autre tournure.

À en croire les dires de ce responsable , à tout moment le bruit des armes pourrait se substituer aux discussions et autres démarches diplomatiques.

« Nous sommes prêts à entrer au Niger dès que l’ordre sera donné. Et nous avons prévu tout ce que la situation exigera…» ajoute encore le même intervenant qui souligne «nous exigeons la libération immédiate de Mohamed Bazoum et des membres de sa famille…».

S’il relève que la CEDEAO a pris toutes ses dispositions pour l’intervention militaire il signale que le recours à la force n’est pas «ne constitue pas pour nous la meilleure option. Mais nous sommes contraints de le faire» lance-t-il en précisant « nous intervenons pour défendre des principes. Et nous n’avons reçu d’ordres d’aucune partie pour le faire…»

R.P

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer