Contrôle judiciaire à l’encontre de Mohcine Belabbas: la décision confirmée

Mohcine Belabbas reste sous contrôle judiciaire. La chambre d’accusation près la Cour d’Alger « confirme la décision de mise sous controle judiciaire du président du RCD, Mohcine Belabbas », a indiqué, ce mercredi 9 février, Sadat Fetta, cadre du parti et néanmoins membre du collectif d’avocats de Belabbas.

Le 10 janvier dernier, le juge d’instruction près le tribunal d’Hussein-Dey, a placé le président du RCD sous contrôle judiciaire, après son audition dans l’affaire du décès d’un étranger, de nationalité marocaine, dans un chantier lui appartenant.

Ainsi, Belabbas devrait signer une fois par mois sa présence devant le tribunal.

Dans cette affaire, il est poursuivi notamment pour les chefs d’inculpation d’“hébergement d’un étranger sans autorisation”, “emploi d’un étranger sans autorisation” et “octroi de documents sans droit”.

Aziz T.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer