Conseil des ministres: Des mesures en faveur du pouvoir d’achat et du logement

Le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, M. Abdelmadjid Tebboune a présidé, mercredi, une réunion du Conseil des ministres consacrée à l’examen et au débat du projet de loi de finances pour l’exercice 2024, indique un communiqué du Conseil des ministres dont voici la traduction APS:

« Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale a présidé, ce jour, une réunion du Conseil des ministres consacrée à l’examen et au débat du projet de loi de finances pour l’exercice 2024.
Après la présentation par le ministre des Finances du projet de loi devant le Conseil des ministres, le Président de la République a donné les orientations, instructions et directives suivantes:

1- Accorder la priorité à la préservation du pouvoir d’achat des citoyens, avec les moyens disponibles et en tenant compte des équilibres financiers.

2- Inclure dans les salaires, les augmentations décidées lors des précédentes réunions du Conseil des ministres, depuis 2022 en vue de parvenir à la mise en œuvre des engagements du Président de la République, s’agissant des augmentations jusqu’à 47% en 2024, tout en comptabilisant l’incidence financière résultant de la révision des statuts des secteurs de la Santé, de l’Education et de l’Enseignement supérieur.

3- Monsieur le Président a ordonné l’inscription de la réalisation de 250.000 nouveaux logements dont 100.000 logements sociaux locatifs et 150.000 aides à l’habitat rural, au titre de l’engagement du Président de la République concernant la réalisation d’un (1) million de logements entre 2020 et 2024.

4- Le président de la République a ordonné l’annulation de la Taxe sur l’activité professionnelle (TAP).

5- Monsieur le Président a ordonné la révision de la condition de contracter des crédits pour englober les parties bâties et non pas les terrains.

6- Il a exprimé sa satisfaction quant aux indicateurs positifs enregistrés, favorables au retour progressif, à partir de cette année, de l’équilibre de la Caisse Nationale des retraites (CNR), après l’augmentation du nombre de nouveaux emplois et partant la hausse de la moyenne de déclaration des travailleurs au niveau national.

7- Réduction, au maximum, de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour la production avicole et l’application de la même procédure aux denrées alimentaires importées de manière générale.

8-Classification des priorités de la dépense publique avec préservation du caractère social et stimulation de l’investissement.

9- Monsieur le Président a réaffirmé la nécessité de consolider la volonté de réforme pour qu’elle soit exhaustive et efficace dans divers secteurs.

10- Nécessité de mettre en avant les orientations économiques générales, à même d’impulser la croissance économique locale et nationale.

11- Améliorer le rendement fiscal par l’accélération et la généralisation du système de numérisation, de manière à consacrer la véritable justice sociale entre l’ensemble des contribuables.

12- Réviser et actualiser progressivement le système comptable en vue de réaliser la cohésion et la transparence totale dans les transactions et les données financières.

Avant la clôture de la réunion du Conseil des ministres et l’approbation du projet de loi de finances pour l’exercice 2024, le Président de la République s’est félicité des différentes mesures prises, à l’origine de l’amélioration des revenus de l’Etat, en dépit de la hausse des dépenses, du fait de l’incidence financière induite par les augmentations salariales décidées récemment, l’exonération de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et le soutien au pouvoir d’achat, assurant qu’aucune nouvelle taxe susceptible de constituer une charge pour le citoyen n’a été prévue au titre du projet de loi de finances pour l’exercice 2024 ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer