CHAN 2022: L’Algérie prête à relever un nouveau défi

Plus que quelques jours nous séparent du début du championnat d’Afrique des Nations (CHAN) que va abriter notre pays du 13 janvier au 4 février prochains.

Un événement continental attendu par tous les puristes du ballon rond en Afrique.

Cette septième édition verra pour la première fois la participation de 18 nations qui ont été réparties en cinq groupes. Les deux premiers des groupes à 4 se qualifieront pour les quarts, tandis que seuls les premiers des groupes à 3 se hisseront au second tour.

Et pour ce tournoi d’envergure, l’État algérien n’a pas hésité à mettre les moyens nécessaires depuis plusieurs années maintenant pour garantir sa totale réussite.

Ainsi pour cet événement, deux stades flambant neufs seront à disposition, ceux de Baraki et Miloud Hadefi d’Oran.

Des enceintes ultra modernes qui peuvent accueillir un peu plus de 40000 spectateurs.

Les stades Chahid Hamlaoui de Constantine ainsi que celui du 19 mai 1956 d’Annaba seront aussi de la partie eux qui ont bénéficié d’une rénovation quasiment à 100% et demeurent à présent prêts à abriter des matchs de haut niveau.

Côté hébergement, là aussi, rien n’a été laissé au hasard, puisque l’Algérie a pu aisément répondre aux exigences de la CAF en matière d’infrastructures hôtelières.

Les établissements 5 et 4 étoiles ne manquent pas dans les villes retenus pour ce tournoi pour acceuillir les différentes délégations de la CAF ainsi que les équipes participantes.

Les supporters Africains qui feront le déplacement n’auront là aussi pas trop de peine pour se trouver un hôtel au prix souhaité. Aussi, il faut savoir qu’une vingtaine de terrains d’entraînements seront a disposition des 18 sélections engagées ce qui demeure une première pour cette compétition.

Côté transport, toutes les villes qui vont abriter les matchs sont desservies d’un aéroport.

L’Algérie qui a su relever le gros défi d’organiser de manière parfaite les récents Jeux Méditerranéens qui ont eu lieu à Oran l’été dernier n’aura assurément pas de mal à faire autant avec ce CHAN et montrer que notre pays est capable d’organiser des manifestations sportives de cette ampleur. Une manière de prouver encore une fois que l’Algérie mériterait d’abriter la CAN 2025 à laquelle elle a postulée officiellement récemment.

R. A.

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer