Belhimer  » ouvre » les sources d’informations économiques aux médias

 

Mais que s’est il donc passé pour que le ministre de la communication , vraisemblablement irrité par quelques données économiques mal fournies , en soit amené à interpeller les journalistes traitant des sujets économiques?

Le chemin  vers une presse professionnelle responsable est toujours dans les préoccupations majeures du ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement Ammar Belhimer.

Dans un communiqué ministériel le Porte-parole du gouvernement, le Pr. Ammar Belhimer a appelé à plus de rigueur dans le traitement d’information économique et financière, s’assurer de la fiabilité des sources, notamment en période de crise sanitaire… »est la règle fondamentale que les médias sont appelés à respecter et à mettre en œuvre « .

« En tant que vecteur de l’information économique, financière et sociale, les médias ont une responsabilité particulière, en viellant à s’assurer de la fiabilité de la source de l’information et de sa véracité ainsi que de ses compétences et de son statut l’habilitant à s’exprimer », a ajouté le ministre.

Dans le même contexte il a invité les médias à « s’adresser particulièrement aux services compétents des ministères, des Finances, de l’Industrie, du Commerce et au CNES (Conseil économique et social), chacun dans son domaine de compétence », a indiqué le communiqué, ajoutant qu’ « en dehors de ces fournisseurs de statistiques, aucune autre source n’est autorisée ou habilitée à donner ce genre d’informations ».

Nadi. K

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer