Algérie-Libye: Des efforts communs en matière de lutte contre les stupéfiants

L’Algérie et la Libye, ont convenu l’actualisation prochaine des conventions signées entre les deux pays, en matière de lutte contre les stupéfiants afin de faire face ensemble aux tentatives de certaines parties d’inonder nos deux pays de drogue et de psychotropes.

L’annonce a été faite ce lundi, par ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad , au terme de l’audience qu’il a accordée à son homologue libyen, Imed Trabelsi.

Les deux ministres, ont, par la même occasion, évoqué «plusieurs questions d’intérêt commun», selon Brahim Merad, pour qui, il « est grand temps d’actualiser les conventions, compte tenu des développements survenus et des tentatives menées par certaines parties dans l’objectif d’inonder les deux pays de psychotropes et de drogue, qui sont probablement l’œuvre de forces qui veulent porter atteinte aux deux pays frères».

Le droit de l’Algérie et de la Libye de se défendre sur la base d’une stratégie commune tracée par les dirigeants des deux pays, a été également mis en exergue par le ministre l’Intérieur qui a noté dans ce contexte, que «la sécurité de la Libye est étroitement liée avec celle de l’Algérie ».
« Tout ce qui nuit à la Libye, peut aussi nuire à l’Algérie» comme l’avait souligné le Président de la République, a rappelé le ministre.

Le ministre libyen de l’Intérieur a quant à lui, réitéré la reconnaissance de son pays quant à l’élan de solidarité manifesté par l’Algérie, sous la direction du Président Tebboune, durant les dernières inondations qui ont dévasté la ville de Derna et ses environs, ajoutant qu « il n’est pas étranger à l’Algérie dont le passé est aussi honorable que son présent», faisant savoir que les deux parties ont convenu de la mise en place d’un plan sécuritaire conjoint qui se base sur leur expérience avérée en la matière.

Y.O

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer