Algérie-Chine: 2024 sera l’année de cueillir les fruits de la coopération bilatérale

L’ambassadeur de la République populaire de Chine en Algérie, M. Li Jian, a déclaré, mardi à Sétif, que l’année 2024 sera celle de « la cueillette des fruits de la coopération entre son pays et l’Algérie, et qui sera également riche en nouvelles réalisations.

« Le partenariat économique et stratégique entre la République populaire de Chine et l’Algérie, entré dans une nouvelle phase, dispose désormais de nouvelles opportunités après la visite en Chine, en juillet dernier, du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune », a souligné M. Li Jian, rappelant que les deux chefs d’Etat ont élaboré, conjointement, un important plan pour le développement des relations amicales traditionnelles entre les deux pays.

L’ambassadeur de Chine, qui participait à un forum réunissant des opérateurs chinois et algériens, organisé dans la salle du Dôme, au Park Mall, a également souligné que la confiance mutuelle entre les deux pays « a atteint de nouveaux sommets »  et que la coopération économique et commerciale s’est fortement développée, le commerce bilatéral total ayant dépassé pour la première fois, en 2023, les 10 milliards de dollars américains .

« L’Algérie, qui se caractérise par la stabilité politique, une situation géographique privilégiée et un marché de haute qualité qui a attiré les investissements à l’étranger d’entreprises chinoises, est considérée par ces dernières comme l’une des destinations privilégiées » a déclaré le chef de la mission diplomatique chinoise à Alger, relevant que certaines entreprises de son pays opèrent en Algérie depuis plus de 40 ans.

« La mosquée d’Alger, l’autoroute Est-ouest, ainsi que les stades, les logements sociaux et autres représentent autant de jalons dans le développement des villes algériennes, et un exemple vivant et édifiant de la coopération mutuelle entre la République populaire de Chine et l’Algérie », a ajouté M. Li Jian.

Ce dernier a également souligné que son pays était disposé à continuer à participer à la concrétisation de la nouvelle vision de l’Algérie, à contribuer à promouvoir la diversification de l’économie et à l’industrie locale .

L’ambassadeur de la République populaire de Chine s’est dit « réjoui » de constater que la wilaya de Sétif se situait « à l’avant-garde de la coopération pratique entre la Chine et l’Algérie », rappelant que Sétif est un « carrefour économique, industriel et commercial important en Algérie, disposant d’un grand potentiel de développement dans les domaines de l’agriculture, des ressources minières, de l’industrie, du tourisme et de la culture « .

M.Li Jian a souligné, dans ce contexte, que les entreprises chinoises ont investi plus de 26 millions de dollars dans la wilaya de Sétif, fournissant un millier d’opportunités d’emploi avec une valeur de production totale de près de 10 milliards de dinars.

Il a également ajouté que les usines de couvertures, d’outillages électriques dans lesquelles les entreprises chinoises ont investi, à Sétif ont répondu à un besoin dans l’industrie locale et fait naître une chaîne de production intégrée, favorisant des exportations à l’étranger, ce qui a contribué à générer des recettes en devises pour la wilaya.

Le Forum algéro-chinois des hommes d’affaires a vu la participation de 18 entreprises chinoises, de plus de 160 entreprises locales, de représentants des ministères du Commerce et de la promotion des exportations, de l’Industrie et de la production pharmaceutique, de l’Agence algérienne de promotion de l’investissement et de l’Agence algérienne de promotion du commerce extérieur, en plus de représentants des secteurs concernés.

La rencontre a donné lieu à un exposé détaillé sur le potentiel et les opportunités d’investissement en Algérie, de façon générale, et dans la wilaya de Sétif, en particulier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer