Agriculture et énergies renouvelables: les polonais affichent leur intérêt

Plusieurs investisseurs polonais ont affiché, dimanche à Alger, leur intérêt concernant l’investissement dans divers secteurs en Algérie, notamment l’Agriculture, l’Agroalimentaire et les Energies renouvelables, et ce, après avoir pris connaissance de l’évolution du climat d’affaires en Algérie au cours des dernières années.

Les investisseurs polonais s’exprimaient lors d’une rencontre de travail entre l’Agence algérienne de promotion de l’investissement (AAPI) et une délégation d’hommes d’affaires polonais, présidée par le Directeur général (DG) de l’Agence, M. Omar Rekkache, en présence du Directeur de la promotion et du soutien aux échanges économiques au ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Rabah Fassih, et de la chargée des Affaires économiques à l’Ambassade de Pologne en Algérie, Mme Ewa Niemier-Pawlowska.

La délégation polonaise était composée de représentants d’une vingtaine de sociétés, spécialisées principalement dans les secteurs de l’agriculture, de l’industrie agroalimentaire et des énergies renouvelables.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, M. Rekkache a affirmé que cette rencontre constituait une occasion pour mettre en avant les opportunités d’investissement disponibles en Algérie, ainsi que pour l’examen des moyens de concrétisation des projets communs entre les investisseurs polonais et leurs homologues algériens.

A cet égard, le DG a relevé que l’Algérie « offre de grands avantages concurrentiels, notamment pour les coûts des éléments de la production (énergie et main-d’oeuvre), outre sa situation géographique l’érigeant en portail du marché africain et même européen ».

Ces avantages ont permis à l’AAPI d’enregistrer depuis le 1er novembre 2022 (date du début de son activité) et jusqu’à la fin du mois de mars 2024, 118 projets d’investissements liés à des étrangers, a ajouté M. Rekkache, qui a fait savoir que des sociétés polonaises avaient affiché une volonté de réaliser « d’importants investissements » en Algérie.

De son côté, M. Fassih a mis en avant le relations politiques « solides » liant l’Algérie et la Pologne, soulignant l’importance de promouvoir les relations économiques entre les deux pays notamment après les réformes qu’a effectuées l’Algérie pour améliorer le climat d’affaires.

Mme Pawlowska a, pour sa part, affirmé que des efforts étaient en cours pour relancer des investissements polonais en Algérie notamment dans les domaines de l’agriculture, des produits alimentaires, de l’emballage et des énergies renouvelables (EnR), affirmant la disponibilité des entreprises polonaises pour contribuer à l’augmentation des exportations de l’Algérie, en particulier vers les pays africains.

Par ailleurs, elle a souligné que la Pologne sera présente au Salon professionnel de la production agroalimentaire (DJAZAGRO), au Palais des expositions (Pins maritimes) à Alger, mais aussi au Salon international de l’investissement africain dans la wilaya d’El Oued, prévus du 22 au 25 avril.

Le représentant de l’Agence polonaise d’investissement et de commerce, Maciej Klosak, a, à son tour, expliqué que l’importance accordée par l’Algérie au développement des secteurs de l’agriculture et des EnR a suscité l’intérêt d’entreprises polonaises activant dans la production des machines agricoles, d’engrais et de panneaux solaires.

La rencontre a permis à des cadres de l’AAPI d’échanger avec la délégation polonaise et de lui fournir des explications sur le système incitatif d’investissement, le rôle de l’Agence dans l’accompagnement des investisseurs, les conditions d’octroi du foncier économique relevant du domaine privé de l’Etat aux fins de réalisation de projets d’investissement, et les facilitations apportées par la plateforme numérique de l’Investisseur.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer