60 produits sont concernés: Des industriels et commerçants acceptent de réduire les prix durant le Ramadhan

Le Conseil du renouveau économique algérien (CREA) a annoncé, samedi à Alger, le lancement d’une initiative visant à réduire les prix des produits de large consommation durant le mois de Ramadhan, et ce en réponse à l’appel du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations.

Sous le slogan « Economiquement nationalistes, socialement unis », cette initiative a été annoncée lors d’une conférence de presse animée par le président du CREA, Kamel Moula, ainsi que plusieurs industriels membres du Conseil, en présence du ministre du Commerce et de la Promotion des Exportations, Tayeb Zitouni, et du ministre de la Communication, Mohamed Laagab.

Cette initiative permettra de réduire les prix de plus de 60 produits, notamment des produits de l’agroalimentaire, des appareils électroménagers et des détergents, tout au long du mois de ramadhan.

Intervenant à cette occasion, M. Zitouni a salué la réaction « rapide et efficace » du Conseil pour relever et protéger le pouvoir d’achat des citoyens, soulignant que cette initiative « arrive à point nommé pour consacrer les valeurs de solidarité caractérisant la société algérienne ».

Après avoir relevé « le rôle vital du CREA dans la promotion de la stabilité économique et sociale du pays, et le renforcement de la confiance des consommateurs dans les produits locaux », le ministre a souligné que certains opérateurs économiques avaient déjà réduit les prix des produits règlementés, renonçant à leur marge de bénéfice.

L’adhésion « délibérée » des producteurs et industriels algériens à l’appel du ministère à l’effet de réduire les prix pendant le mois sacré incarne « l’esprit de citoyenneté, de solidarité et de coopération ainsi que l’engagement réel à la réalisation du développement durable », a-t-il estimé.

Dans le même sillage, M. Zitouni a rappelé l’ouverture de 477 marchés de proximité à l’échelle nationale auxquels prennent part 8.402 opérateurs économiques, réitérant son appel à « une participation massive » à ces marchés pour permettre au consommateur d’acquerir ses besoins directement du producteur et mettre aux opportunistes et intermédiaires ».

Intervenant à cette occasion, le ministre de la Communication, Mohamed Laagab a salué cette initiative, insistant sur l’importance de lancer une bonne campagne de promotion au profit de celle-ci pour que le citoyen puisse en profiter.

Les chaînes télévisées diffuseront, « à titre gracieux », le spot publicitaire relatif à cette initiative, a fait savoir M. Laagab, soulignant l’importance de l’accompagnement des médias de ce genre de démarches en vue de « faire face aux manipulateurs ».

De son côté, le président du CREA, M. Kamel Moula, a mis en avant les efforts du Conseil à l’effet de renforcer la solidarité à travers le territoire national, relevant que le CREA s’emploie à « appuyer le développement socioéconomique ».

« L’ensemble des entreprises n’ont pas hésité à adhérer à cette initiative », a affirmé M. Moula, souhaitant qu’elle contribuera à « la lutte contre la spéculation et permettra aux familles algériennes de passer le mois de Ramadhan dans de bonnes conditions, en assurant la disponibilité des produits de large consommation à bas prix ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer